Perdre du poids rapidement

ASMB - SC.BastiaSamedi (18:00) Disons qu'à l'âge de 38 ans, Steve Haguy est toujours omniprésent dans le monde du football. Et bien qu’il soit parfois difficile de suivre les traces de ce grand passager avant l’éternité (remarque: Steve a porté un maillot de 14 clubs en dix-sept ans de carrière), cette belle peau parisienne, porte aujourd'hui ses valises sur Beauty Island. Pendant deux ans, l'ancien Belfortain défend les couleurs du prestigieux SC.Bastia et continue de satisfaire sa passion pour le football. Quand Personne ne sait. Même celui qui ne fixe pas de limite ... Steve, le poids des années ne semble pas t'attirer. Si je me sens bien sur la terre, je continue. Vous savez, Hilton a 41 ans et joue toujours en Ligue 1 avec Montpellier. Cela montre que l'âge n'a pas d'importance. Tout est une question de mental, d'envie, de préparation, de guérison ... Je ne fais pas attention à mon âge, mais d'un autre côté, je fais ce qu'il faut sur le terrain et en dehors pour toujours être le plus possible. J'espère que j'avais 20 ans ... Vous fixez une échéance? Non, tant que mon corps réagira bien et me plaira, je serai sur le sol. Il est important d'avoir les objectifs à atteindre et à atteindre et j'étais ici à Bastia.

"La folie est extraordinaire" En fait, quelle a été votre carrière depuis que j'ai quitté Lion en décembre 2016, en décembre 2016, je suis parti rejoindre Sedan. Le projet était plus attrayant qu'à Belford. Ce fut une expérience merveilleuse de six mois. Je suis ensuite allé à Epinal pendant un an avant de signer à Bastia l'année dernière. L'entraîneur Stéphane Rossi, que je connaissais chez ASMB à National, (remarque: à cette époque, il avait été formé à CA. Bastia) voulait travailler avec moi. C'était une belle opportunité, d'autant plus que le projet sportif est vraiment attractif. Est-ce le projet Bastiais qui vous a mené? L'enthousiasme du public est exceptionnel et comparable à ce que j'ai connu à Laval ou à Nîmes. Il n'y a pas de correspondance N3 ou N2. Défendre les valeurs, représenter la ville, l’île ... Dans l’esprit des supporters, le club est toujours en 1ère ligue et il faut gagner. Un point est tout. De ce côté il y a une grande demande et l'ambiance est extraordinaire.

"Cela fait six mois que nous vivons à Belfort. C'est une façon de vivre autrement qu'à Belfort, Sedan, Epinals ...... (rires) ... Je vois ce que vous voulez dire. Mais croyez-moi, à part le football, je suis très homosexuel. Maintenant, si mes enfants doivent venir en vacances chez moi, Bastia, ça va mieux ici, n'est-ce pas? Quels souvenirs avez-vous dans votre maillot pour hommes? Honnêtement, je m'en souviens très bien. J'ai eu de très bonnes relations avec les dirigeants, avec mes partenaires, avec le public. Je me suis senti récompensé ... La première année nationale a été fantastique. Nous avons vécu six mois de folie. Il y avait tout, succès, succès, plaisir ... Belfort, c’est Tom Thumb, qui a tout mis sur son chemin ... Cette période était vraiment fantastique. Vous avez rejoint SC.Bastia depuis l’année dernière. Parlez-nous de cette nouvelle vie corse ... En général, nous pratiquons le matin et parfois deux fois par jour. Tout se fait comme si nous étions en Ligue 1 ou en Ligue 2. Nous avons de la physiothérapie, une salle de sport, une salle de bain ... Nous avons tout en tant que professionnels. Même notre linge est lavé et placé dans un placard. Nous sommes adaptés pour réussir.

«Montez et rien d'autre» Sportif, quelles sont les ambitions de SCB cette saison - la montée et rien d'autre. Bastia doit être tracé le plus rapidement possible sur les hauteurs de la hiérarchie. C’est la seule mission que nous devons accomplir. Vous avez perdu à domicile contre Sedan. Comment sommes-nous arrivés à Belfort? Nous avons commis une erreur contre Sedan pour avoir payé en espèces. Maintenant, ce n'était pas un match du siècle et il pourrait bien finir sur un bon vieux 0-0. C'est du football ... mais nous ne nous prendrons pas la tête. 25 matchs sont joués avant l'épilogue. Essayons de bien faire les choses en remportant rapidement la victoire à Belfast. Cela signifie que je connais la philosophie de jeu d'Anthony Hacquard, nous avons vu des vidéos ... Nous respecterons l'adversaire, mais nous lui montrerons que Bastia fait partie du championnat.

Entretien avec Pascal PIGATTO